« The enfithing » de Matthieu Elhacoumo

Résumé:

« C’est le plus beau cadeau d’anniversaire que l’on puisse me faire, cette puce de stockage, le plus magnifique. Depuis que je l’ai reçue de maman, je vole sur un petit nuage… Immédiatement après que son regard prévenant m’ait demandé ce que je voulais pour mes 17 ans, j’ai su qu’elle m’achèterait ce qui m’est le plus cher au monde. Le gadget dernier cri que même mes meilleures amies ont depuis belle lurette, une micro puce hyper sophistiquée, la mode du moment, la folie technologique que tout le monde se dispute et après laquelle courent tous les ados du monde entier. »


Hello!

Il y a quelques temps j’ai été contactée par un auteur sur ma page facebook et il m’a proposé de m’envoyer l’un de ses livres en échange d’une chronique tout en m’envoyant le lien de sa page amazon. En y faisant un tour j’ai repéré plusieurs livres dont les résumés m’ont intéressées. Et l’auteur a eu la gentillesse de m’envoyer les 3 qui m’intéressaient. The enfithing est l’un d’entre eux et comme c’est celui qui m’intriguait le plus, c’est donc par lui que j’ai commencé.

Pour commencer je tiens à dire que pour mon plus grand malheur c’était le plus court des trois et j’aurais aimé qu’il y est plus de pages.

On suit le personnage d’Alex qui se voit offrir une puce révolutionnaire pour son anniversaire. Cette puce vous permet de tout faire ou presque. Vous pouvez rêver à plusieurs, surfer sur le net, téléphoner à vos amis et plus encore avec cette petite puce implanter dans votre cerveau.
C’est lors d’un rêve à plusieurs que l’histoire se lance vraiment. Alex, le personnage principal, à un coup de cœur pour un garçon rencontrer dans l’un de ces rêves et décide donc de le revoir en vrai. Les deux jeunes gens décident donc de se retrouver pour passer la soirée ensemble accompagné chacun par leurs meilleurs amis.

J’avoue avoir eu beaucoup de mal avec les personnages au début. Notamment avec Jess, le garçon qu’Alex rencontre. Je le trouvais insupportable et prétentieux et j’avais très envie de lui mettre une paire de claques. Je trouvais aussi que tout allait trop vite entre les personnages.

Au fil de la soirée, les jeunes gens finissent par se rendre dans un centre appartenant à la société qui fabrique la puce et qui n’est accessible qu’à ceux la possédant. Arrivée à ce stade du livre j’avoue que je ne savais pas à quoi m’attendre.

Arrivée à ce stade du livre, l’univers m’a rappelé Addict (Nerve qui a été également adapté en film), que j’avais littéralement adoré et mon intérêt pour ma lecture s’est rapidement intensifié. J’ai été bluffée par le tournant que prend l’histoire. Honnêtement je m’attendais à tout sauf à ça et c’était vraiment très bon.

Alors que les personnages franchissent les portes du centre, on découvre un lieu ou les adolescents sont totalement décomplexés et laissent libre cours à leur envie. Rien n’est interdit et chacun s’en donne à coeur joie d’autant plus que tout est gratuit. Pourtant rapidement l’atmosphère vire au cauchemars et de débridée, la soirée devient littéralement sanglante lorsqu’un hacker pirate les puces des personnes présentes dans le centre les obligeant à relever d’horribles défis sous peine de mourir. A partir de cet instant là j’ai été de surprise en surprise et j’ai été vraiment déçue lorsque je suis arrivée à la dernière page. Honnêtement le livre aurait pu faire 200 pages du plus, avec une atmosphère angoissante et terrifiante comme celle-ci je l’aurais littéralement dévoré!

J’espère sincèrement que les autres romans de l’auteur me plairont autant. En attendant s’il vous tente dites le moi et n’hésitez pas à vous rendre sur amazon pour vous le procurer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s